Plateforme de médiation collective

Cessez-le-feu.com sera bientôt la première plateforme en ligne de médiation collective.

Elle permettra à un groupe de dizaines, voire de centaines de consommateurs, de régler leurs litiges avec une entreprise (ouverte au dialogue) à l’aide d’un médiateur professionnel.

Cette nouvelle alternative aux procès collectifs est le fruit d’un riche retour d’expérience de l’équipe de V pour Verdict, spécialisée dans les actions collectives en justice.

En tant que co-fondateur de V pour Verdict et à l’initiative de Cessez-le-feu, je tenais à revenir sur les motivations qui nous ont poussés à nous lancer dans cette nouvelle aventure entrepreneuriale.

Commençons par le commencement : qu’est-ce que Cessez-le-feu ?

Il s’agit d’une plateforme en ligne permettant aux consommateurs et aux entreprises de résoudre leurs litiges de manière simple, rapide et efficace à l’aide d’un médiateur professionnel.

Concrètement, nous avons développé une interface numérique sécurisée et confidentielle dans laquelle les consommateurs peuvent créer un compte gratuitement et échanger avec les participants à la médiation (entreprises et médiateur).

Le but ? Trouver un accord « win-win » sans passer par la case « tribunal ».

Une salle de médiation en ligne est mise à disposition des consommateurs concernés par un litige identique ou similaire, de(s) entreprises(s) concernée(s) et du médiateur désigné pour gérer le processus de médiation.

Quelle est la particularité de la médiation collective façon Cessez-le-feu ?

La médiation de Cessez-le-feu est particulière en ce qu’elle est dématérialisée, et collective.

• Dématérialisée :

Les médiations ont le plus souvent lieu physiquement, dans le cadre de réunions successives. Sur Cessez-le-feu, la médiation a lieu en ligne, et toutes les parties peuvent échanger depuis n’importe où !


• Collective :

Les médiations en matière de consommation sont généralement individuelles : c’est un seul consommateur qui est face à l’entreprise. Sur Cessez-le-feu, ce sont plusieurs consommateurs qui partagent le même problème qui se retrouvent ensemble, face à l’entreprise, pour dialoguer.

Enfin, la médiation sur Cessez-le-feu est limitée dans le temps. Un processus structuré sur lequel s’engagent l’entreprise, les consommateurs et le médiateur afin de trouver un accord dans des délais raisonnables.

Pourquoi avoir créé une plateforme de médiation collective ?

Les actions menées avec V pour Verdict nous ont permis de témoigner de l’ouverture au dialogue de la majorité des entreprises avec lesquelles les avocats ont échangé. En effet, les actions collectives ayant connu un succès en faveur des justiciables, sont celles ayant été résolues à la phase amiable de la mise en demeure.

C’est donc tout naturellement que nous nous sommes intéressés aux modes alternatifs de règlement de conflits, dont la médiation.

Développer et améliorer la phase pré-contentieuse du conflit était pour nous une étape à la fois complémentaire à la démarche engagée par V pour Verdict, mais aussi indispensable pour répondre à la fois aux attentes des utilisateurs et à une nécessité de coopération qui porte du sens.

Nous avons décidé de créer une nouvelle plateforme pour répondre à un besoin réel auquel nous nous sommes confrontés : optimiser la gestion de la médiation collective.

Aujourd’hui, pour les litiges relevant du droit de la consommation, les consommateurs peuvent envisager une première étape de médiation dans laquelle le dialogue est privilégié. Les entreprises bénéficient d’un premier droit de réponse lors de la publication et ont la possibilité d’éviter la publication d’un procès. Une action contentieuse ne sera lancée sur V pour Verdict qu’en cas de désaccord ou de refus de l’entreprise de dialoguer.

Au-delà des avantages connus de la médiation (gain de temps, coût maîtrisé, confidentialité, préservation des relations saines…), Cessez-le-feu offre aux consommateurs une solution rapide et sans risque. L’inscription à la médiation est gratuite pour tous les consommateurs, et la plateforme n’est rémunérée que si un accord est trouvé.

Le développement du projet « Cessez-le-feu » est donc le résultat de la confrontation de l’équipe V pour Verdict au complexe mais non moins passionnant terrain des procès collectifs.

Pour comprendre le fonctionnement de Cessez-le-feu, consultez notre « foire aux questions ».

1 commentaire

  1. […] dialogue entre les parties est au cœur du projet Cessez-le-feu. Ainsi une salle de médiation sous forme de chat interactif sécurisé est mise à disposition des […]

Laissez un commentaire