mediation collective kuvera

Proposition de médiation

KUVERA

Obtenez le remboursement des sommes perdues

10 participants minimum • Fin des inscriptions le 31.08.2020

Inscription sans frais et sans risque

Méditation encadrée par

ALLONNEAU Sylvie

Pourquoi cette médiation avec Kuvera ?

Absence de qualifications requises, indépendance financière, entrée dans une « famille », carrière de riche trader… telles sont les possibilités d'avenir qui seraient proposées par la société KUVERA France.

 

La société KUVERA LLC/KUVERA France (filiale du groupe Investview, dont le nom aurait changé plusieurs fois en une dizaine d'années) propose de la vente d’abonnements ainsi que des formations à des outils logiciels présentés comme une aide à des investissements de trading sur Forex et de crypto‐actifs qui seraient très risqués selon l'AMF (Autorité des Marchés Financiers). Ces propositions viseraient tout particulièrement un public très jeune. La société offre en parallèle la possibilité aux adhérents de percevoir une rémunération augmentant mécaniquement avec le nombre de nouveaux adhérents recrutés.

 

Cette société pratiquerait donc le marketing multiniveau (MLM), un modèle économique discret qui connaît un certain succès depuis quelques années en France. Aussi appelé marketing de réseau, ce système rémunère ses vendeurs sur leurs propres ventes, mais également sur celles des vendeurs qu’ils ont cooptés au sein du réseau.

 

Le développement du réseau est fondé sur un système de parrainages, utilisant massivement les réseaux sociaux pour une propagation très rapide de l’information. Puis place aux réunions, qui ont souvent lieu dans des bars, restaurants ou autres, dans son réseau personnel ou amis d'amis avec une présentation officielle KUVERA à l'appui. 

 

L'AMF a d'ailleurs publié une mise en garde contre leurs pratiques dans un communiqué datant du 9 avril 2019

 

Le régulateur reproche à la société :

- de n'avoir aucune autorisation pour conduire ses activités de MLM (multi level marketing) sur le territoire français ;

- le public qu’il vise est particulièrement fragile et est protégé par la loi (de nombreux cas de déscolarisation auraient été relevés dans les lycées notamment). 

 

Cessez-le-feu a été contactée par plusieurs de ces victimes afin de trouver un accord et demander le remboursement des sommes perdues.

 


 

La presse en parle

France 2 TV - 25 septembre 2018 (à partir de 22min05) : l'émission du 20h alertait déjà sur le sujet 

 

Qu'est-ce que la médiation ?
Combien ça coûte ?
Nos médiateurs partenaires

Nos 5 règles d'or

Vous êtes un représentant de la société Kuvera ?

Faîtes valoir votre droit de réponse en cliquant ici !